La construction de référentiels en blocs de compétences à l’Université, socle de l’approche par compétences

Une expérience vécue avec les équipes de l’IUT Lyon 1.

Pour illustration de l’utilisation de l’application : https://www.skilvioo.com/solutions/skiltraining/#video

 

Premium – RH – Skilvioo a accompagné les formations de l’IUT Lyon 1 depuis plusieurs mois dans la construction des référentiels de plus de 40 licences professionnelles. La méthodologie appliquée est celle qui aujourd’hui est présentée en référence au niveau européen par le CEDEFOP. C’est également la méthodologie préconisée par France Compétences l’institution référente en France pour la validation des référentiels en blocs de compétences accessibles par la formation continue.

Les objectifs de la production de référentiels : conformité à la loi, lisibilité professionnelle et articulation avec la pédagogie

Afin de mieux gérer son offre de formation et la rendre attractive, construire un référentiel de compétences permet :

  • de se rapprocher des situations professionnelles et donc de mieux professionnaliser et insérer les apprenants de formation initiale et continue.
  • De rendre plus visible et lisible le contenu de la formation aux apprenants et au monde professionnel, la compétence devient un langage commun entre 2 mondes trop longtemps éloignés.
  • De réfléchir sur la maquette de formation afin de la compléter et de la faire évoluer en fonction des innovations et nouveaux métiers.
  • Enfin, de respecter la loi et la création de blocs de compétences introduisant modularisation des formations pour l’accès aux apprenants de la formation continue

 

Facteurs clef de succès de la méthode : groupe projet et transversalité assure une production collective et accélérée

  • L’implication du responsable pédagogique, qui peut être accompagnée par des ingénieurs pédagogiques en transversal.
  • La stratégie de l’établissement dans l’intégration de l’approche compétences qui s’adapte aux contraintes de la loi (LOI n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel et l’arrêté du 06 décembre 2019 portant création du BUT) et permet de développer l’offre de formation continue.
  • Méthodologie et application dédiée aux référentiels : des ateliers collectifs de 3 à 5 formations ensemble permettent de rapidement produire un référentiel :
    • Identifier métiers ciblés et compétences clefs liées aux misions des différents métiers.
    • Reprendre le plan de formation pour une lecture orientée compétences, permettent.
    • L’utilisation d’un moteur de recherche sur les référentiels métiers et de l’application SKILTRAINING permet de structurer rapidement en blocs les ressources savoir-faire, savoirs et aptitudes comportementales. Un premier livrable peut être disponible en une demie journée.

 

Les prochains épisodes de la série « Compétences » : intégration des apprenants et portfolio des compétences acquises compléteront le référentiel 

Le (BUT) Bachelor Universitaire de Technologie qui va remplacer une majorité des Licences professionnelles  a les compétences dans son ADN.

Pour une réussite de la professionnalisation, l’ADN du BUT repose sur la variété des SITUATIONS PROFESSIONNELLES correspondant aux compétences ciblées. Ce sera l’objet des nombreux projets tutorés pour un total de 600 heures sur les 3 années de formation. Il conviendra d’évaluer les résultats des projets en compétences et aux apprenants d’apporter la preuve des réalisations dans un portfolio…………………… vaste programme !!!!!!